Histoire et origine de la cigarette électronique

Élaboré en 1963 par Herbert A. Gilbert, le concept de la cigarette électronique a été approuvé en 1965. Il se présentait sous forme d’un appareil capable de vaporiser de l’air aromatisé et chauffé dans l’air. C’était une nouvelle technologie consistant à fumer librement en l’absence du papier et du tabac. Même si l’invention de Gilbert n’a pas été commercialisée, ce scientifique s’est fait de nombreux contacts. Il fut contacté par plusieurs entreprises souhaitant concevoir cette cigarette moderne.

Les débuts de la cigarette électronique

La première cigarette électronique commercialisée a été créée réalisée par un ancien pharmacien chinois du nom de Hon Lik. Cette cigarette de l’ingénieur chinois faisait référence à une cigarette à pulvérisation électronique et sans fumée. Un an après la création de son appareil notamment en 2014, Hon Lik a pris l’initiative de commercialisée son invention dans toute la Chine, alors il a signé un partenariat avec la société Golden Dragon Holdings. Quelques mois après cette association, l’entreprise chinoise a pris le nom de Ruyan, un nom qui fait allusion à la fumée en Chinois.

L’e-cigarette devient populaire

En 2009, une technologie de vaporisation plus connue auprès des utilisateurs est créée par un autre chinois du nom de David Yunqiang Xiu. Cette vaporisation se fait par résistance chauffante. L’e-cigarette prenait l’apparence d’un tube métallique équipé de plusieurs composants à savoir un vaporisateur, une cartouche et un e-liquide.
La majorité des cigarettes électroniques sont fabriquées dans les grandes villes chinoises notamment Hong Kong et Shenzhen. Les revendeurs des autres pays achètent souvent les éléments de l’appareil en pièces détachées auprès des constructeurs chinois, puis les remontent après avant de les mettre sur le marché. Ils peuvent aussi commander les produits via des intermédiaires sur place et se font livrer en kits tout prêt. Il existe aussi des modèles fabriqués et développés en petites séries en Amérique et en Europe.

Laisser un commentaire