3 choses à savoir pour réussir l’installation d’un circuit va et vient


Pour l’éclairage d’un long couloir ou encore d’une cage d’escalier, il est préférable d’installer un circuit va et vient. En effet, ce système de branchement électrique permet de commander l’éclairage à partir de deux endroits différent. Autrement dit, le circuit va et vient peut s’ouvrir ou se fermer à partir de deux interrupteurs indépendants, placés à deux endroits différents.

Ce qu’il faut savoir pour une bonne installation du circuit va-et-vient

1) L’installation du circuit va-et-vient peut se faire à partir d’un circuit électrique déjà en place. Dans ce cas-là, il est important de vérifier si l’installation de départ est encore en bon état. S’il s’agit d’un branchement électrique ancien, il faut penser à rajouter un disjoncteur différentiel de 30 mA, 10 A lors de l’installation du circuit va et vient. Par contre, si l’installation est déjà conforme aux normes requises, il faut s’assurer que le circuit ne soit pas saturé, autrement vous devez penser à installer un disjoncteur 2×10 A.


2) En ce qui concerne l’installation des interrupteurs, il faut respecter une hauteur de 1.10 m du sol environ. Si vous optez pour des modèles apparents, utilisez des moulures ou des tubes pour protéger les fils. Pour les interrupteurs encastrés, il faut prévoir des gaines qui seront intégrées dans les murs. Il est à noter que les fils électriques à utiliser doivent présenter un diamètre de 1.5 mm. Il est préférable également qu’ils respectent le codage de couleur international à savoir le bleu pour le neutre, le rouge pour la phase, le jaune/vert pour la terre, le marron pour le retour des lampes et enfin le violet pour la navette. En parlant encore de matériel, il est à noter que pour ouvrir ou fermer un circuit va-et-vient, il faut se servir d’interrupteur à 3 bornes.

3) La vérification du circuit va-et-vient est une étape importante. Pour ce faire, il faut commander l’éclairage à partir de chacun des interrupteurs. Dans le cas où l’ampoule s’allume en permanence, ou au contraire, ne s’allume pas du tout, cela signifie qu’il y a une erreur de câblage. Il faut donc vérifier chaque raccordement. Pour éviter ce genre de problème, il faut se baser sur un schéma électrique avant d’installer le circuit va-et-vient.

Le branchement va-et-vient est très pratique pour éclairer une grande pièce, un long couloir ou une cage d’escalier. En effet, il permet de commander l’éclairage à partir de deux points différents. L’installation de ce type de branchement n’est pas difficile, à condition de raccorder les bons fils électriques.


Laisser un commentaire