Le secret du risotto réussi


Plat à base de riz, le risotto est un met typiquement italien connu pour sa méthode de cuisson dans une matière grasse, ce qui nous rappelle étrangement le riz pilaf très apprécié d’Alexandre le Grand. Avec les principes de base que nous allons vous dévoiler ci-dessous, un risotto bien réussi ne sera plus un secret pour votre cuisine.

Le bon riz pour un bon plat

Un plat bien exécuté repose toujours sur la qualité des ingrédients. Il est de ce fait très important de respecter ce principe, même lorsqu’il s’agit de choisir le riz pour la préparation d’un bon risotto. Contrairement au riz pilaf, le riz qu’on utilise pour le risotto arbore un grain plutôt rond, mais surtout fondant et doux dans la bouche lorsqu’il est cuit. Le riz de type « Arborio » ou « Carnaroli » répond au mieux au goût escompté du plat à la fin de la cuisson.
Il en est de même pour la quantité des ingrédients à utiliser. En principe, on aura besoin de 75g de riz, d’un quart de litre de bouillon et de 2,5 cl de vin, pour une personne.


Faire cuire dans de l’huile

Comme lors de la préparation d’un riz pilaf, le riz bien sec du risotto doit passer par l’épreuve du feu. Pour ce faire, on le fait cuire dans de la matière grasse tout en le remuant avec une louche en bois. Le but étant que le riz commence à cuire dans l’huile sans brûler. La couleur du riz doit de ce fait être plutôt transparente. Mais afin de maitriser la cuisson, faites attention à l’intensité du feu de votre gazinière. Celui-ci ne doit être ni trop doux ni trop vif.

Le bouillon et le vin

risotto-bien-réussiEntre temps, un bouillon bien chaud doit être mis de côté afin de pousser la cuisson du risotto. Pour ce faire, ne versez pas d’un coup le bouillon dans le riz si vous ne voulez pas que le riz ne colle. Utilisez plutôt un petit récipient muni de mesures. Ainsi, versez le bouillon petit à petit par ordre de 10 cl dans le riz huileux. Rajoutez 10 cl à chaque fois que le riz finit d’éponger le bouillon, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il soit bien cuit. C’est également dans cette étape de la cuisson que vous allez verser le vin. Procédez de la même manière que le bouillon. Cette phase s’opère souvent en 18 minutes.

Enfin, pour donner de la saveur à votre risotto, aromatisez-le en fin de cuisson. Vous pourrez y ajouter de la basilique, des crevettes, etc.


Laisser un commentaire