Durant les années 2000 jusqu’à la crise de 2008, les vendeurs proposaient toujours des prix plus élevés pour leurs biens immobiliers n’importe où dans la région de France. Lorsque les acquéreurs n’avaient pas les moyens d’acheter, ils tapaient à la porte de leur banquier qui lui, leur prêtait de l’argent […]