Le casque jet : casque d’appoint ou casque principal ?


Lorsque vous voyagez en moto, la première règle de sécurité consiste en le port d’un casque de protection. D’ailleurs en France, le non-respect de cette règle est passible d’une amende de 4ème classe et d’un retrait de points sur le permis de conduire. Il existe aujourd’hui plusieurs types de casques de protection, dont le casque jet qui soulève des questions quant à sa présentation : casque d’appoint ou casque principal ? Voici les points à savoir pour dissiper les doutes.

Le casque jet, le plus urbain d’entre tous

Il va sans dire que le casque jet représente le casque urbain par excellence ! En effet, s’il s’agit d’effectuer de courts trajets en ville, le port d’un casque jet peut s’avérer confortable. Mais encore, si le motard devait faire de fréquents arrêts en effectuant plusieurs courses en ville, un casque jet est particulièrement pratique à porter.


Plus de liberté avec un casque jet

Avec un casque jet, le motard est plus libre et ne se sent ni à l’étroit, ni enfermé. En effet, surtout pendant les périodes de grosses chaleurs, l’on pourra apprécier son caractère « ouvert » qui permet de mieux respirer sous une forte canicule. Mais encore, un casque jet est moins lourd à porter qu’un autre modèle, notamment celui intégral.

Qu’en est-il de la protection avec un casque jet ?

casque jet styléAu niveau de la protection que peut offrir un casque jet à son porteur, il n’est pas particulièrement élevé. En effet, il est à rappeler que le casque jet peut aussi être nommé casque « open face ». C’est-à-dire que ce casque laisse le visage du motard à découvert, et qu’ainsi la protection faciale et également la protection maxillaire laissent à désirer en cas de choc brutal ou en cas de chute.

 

Quels sont les risques de porter un casque jet ?

Plusieurs risques plus ou moins graves sont à appréhender avec le port d’un casque jet. En effet, comme la protection faciale est plutôt moindre, le risque de sérieuses écorchures du visage contre le bitume est fortement possible. Mais encore, si vous voyagez du côté passager de la moto et que le conducteur devait freiner en catastrophe, vous risquez également de vous fracturer le nez contre l’arrière de son casque.
Par ailleurs, les modèles de casques jets sont de par leurs caractéristiques, dépourvus d’une mentonnière. Ainsi, qu’ils répondent aux tests de sécurité en vigueur, la protection des maxillaires n’est pas mieux optimisée en comparaison avec un casque intégral par exemple.

Alors casque d’appoint ou casque principal ?

casque designAu vu des points qui caractérisent le casque jet, il est plutôt conseillé de le choisir en casque d’appoint et non pas en casque principal. Ainsi, si vous deviez acheter votre premier casque de moto, il serait plutôt sage de vous tourner vers un autre modèle de casque que le jet. Toutefois, si vous possédez déjà votre casque principal, rien ne vous empêche d’investir dans un casque jet, surtout que les couleurs et le design de ce type de protection sont aujourd’hui particulièrement diversifiés pour le bonheur des amateurs de style et de fashion !


Laisser un commentaire