Comment marche le chauffage écologique

Le chauffage écologique n’est pas une marque déposée d’un équipementier de chauffage, il s’agit d’un concept innovateur visant à aménager le domicile pour que le mobilier, le vitrage et le système de chauffage fournissent une température ambiante agréable pour toutes les maisons, en hiver comme en été. Ce système exige d’utiliser les matériaux écologiques et les équipements qu’il faut pour la maison.

Condensation

La condensation est le processus chimique par lequel les vapeurs et autres substances gazeuses se transforment en liquide. Dans le cadre d’un chauffage au domicile, la condensation sert à capter les vapeurs d’eau ainsi que les buées pour les transformer en eau destinée à la même utilisation que pour le chauffage. Le chauffage équipé d’un condensateur permet de fournir une énergie de chauffage de 10 % supérieure à toutes les chaudières normales, sans distinction de combustibles. Ainsi, le chauffage écologique consiste d’ abord à disposer de ce genre d’installation de récupération des gaspillages en termes d’énergie, que seuls des chauffagistes professionnels sont à mêmes d’installer.

Equipements recommandés

La combustion du bois et d’autres équipements permettent de faire chauffer la maison avec la chaleur mais cette combustion émet un peu trop pour que les installations sanitaires soient parfaitement aux normes. Selon des chauffagistes franciliens, la majeure partie des chaudières sur lesquelles il a fallut faire des interventions à cause d’une facture énergétique anormalement élevée, on a constaté près de 20 % de pertes d’énergie en moyenne, qui ont été atténuées grâce à l’utilisation des installations écologiques à condensation.

Maisons isolées

Hormis la plomberie er les équipements de chauffage, une maison en équilibre en termes d’équipement écologique doit également disposer des équipements de fermetures adéquats, adaptés au besoin de réduire les gaspillages énergétiques. Ces gaspillages sont atténués si les si les maisons sont équipés des volets les plus succeptibles de ne pas laisser s’évaporer trop de ressources calorifiques dans l’atmosphère.

Laisser un commentaire