Vitrier et verrier, quelle différence ?


Le verrier

verrierArtisan de lumière et de la transparence, un verrier se spécialise dans la décoration. Il se spécialise alors dans le travail du verre ou du cristal à la main et utilise souvent un chalumeau. Un verrier travail généralement dans les entreprises industriels comme les PME de verrerie ou les laboratoires de recherche publics ou privés. Il se concentre surtout sur la fabrication d’objets d’éclairage ou de table tels que les fenêtres, les miroirs, les fibres optiques, pare-brises, les écrans de télévision ou encore les vitrines. Il utilise pour ce faire, une technique de thermoformage. Être habile, rapide et très méticuleux à part avoir des bonnes aptitudes artistiques est nécessaire pour être un bon verrier. Pour affiner ses expériences, un excellent verrier peut collaborer avec un expert vitrier ou d’autres artisans comme le menuisier. Expérimenté, un verrier peut s’installer à son propre compte. Un verrier débutant touche environ 1170€ à 1442€ pour 1700e pour un verrier senior.

Le vitrier

artisan vitrierBien que travailler aussi sur le verre, un vitrier est quand à lui, un spécialiste de la manipulation de ce matériau. En effet, les missions d’un vitrier consistent à mesurer et à couper les verres avec précision. On fait également appel à un vitrier professionnel pour assembler les verres ou encore pour fabriquer des profilés pour vitrages. En gros, il se charge alors de tout ce qui a un rapport avec les vitres, les miroirs, les portes et fenêtres et des parfois, des vérandas. Un vitrier travail souvent sur le terrain sauf pour la découpe qui peut requérir l’utilisation de machines en atelier. Il faut aussi noter que cet artisan pourrait être aussi, amené à monter les échafaudages. Artisan indispensable dans le secteur de la construction, un vitrier peut bien travailler pour des sociétés ou faire de l’ auto-entreprenariat. Un vitrier débutant gagne environ 1400€ contre 3500€ pour un vitrier senior.



Laisser un commentaire