Pourquoi recourir aux implants dentaires ?


Il est possible de prévenir la perte osseuse, et ce, par le biais des implants dentaires. En effet, l’implant dentaire va pallier la perte dans la zone définie, et ce, tout en assurant une jolie esthétique buccale au patient.

Pourquoi opter pour les implants dentaires ?

L’implant dentaire est tout particulièrement affectionné par les personnes édentées partiellement et qui ne souhaitent pas modifier les dents adjacentes à la dent qui manque. Pour rappel, dans le cas d’un bridge fixe, le dentiste vient réduire l’espace qu’il y a entre les deux dents adjacentes, lors de la pose de l’implant, ce ne sera pas utile, car l’implant sera directement posé à l’endroit. Une fois en place, l’implant se fond avec le reste des dents. Le patient profitera d’un bon confort buccal et n’aura pas trop de mal à s’habituer à la mastication tandis que du côté de l’esthétique, les implants dentaires donnent l’impression d’une dent naturelle. Pour ceux qui se demandent si les implants dentaires peuvent être appliqués à n’importe quel âge, la réponse est oui, car l’implant peut être appliqué à toutes les personnes qui ont complété leur développement osseux. Il n’y a pas de limite d’âge, mais l’on remarque que la poste est surtout fréquente chez les personnes de plus de 40 ans.


Quelles sont les étapes à suivre pour la pose d’implants dentaires ?

Le docteur fergani pascale se spécialise dans la chirurgie dentaire et promet à ses patients des traitements aussi faciles qu’efficaces. Le traitement par implant se fait en deux temps : l’étape chirurgicale et la phase de construction. La chirurgie dentaire n’est pas une opération lourde et est incontournable avant la pose de l’implant dentaire dans la mâchoire du patient. Il faudra ensuite prévoir un certain temps pour assurer l’intégration naturelle de l’implant à l’os de la mâchoire. Après cette courte période, il sera plus facile par la suite de procéder à la pose des couronnes définitives sur les implants intégrés. Une fois posées, elles donneront l’impression de dents naturelles aussi bien à l’utilisation qu’au niveau de l’esthétique.

Il convient de rappeler qu’il y a des contre-indications locales. La pose d’implants est par exemple à éviter pour les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladie cardiaque, de diabète mal contrôlé, de maladie osseuse ou ceux qui suivent une chimiothérapie ou qui viennent de recevoir une greffe d’organe. En cas de traitement anti plaquettaire ou d’ostéoporose, le chirurgien dentiste doit procéder à des analyses complémentaires, cela lui permettra d’autoriser ou non la pose d’implants.  Il en est de même pour les ros fumeurs et les alcooliques sauf si ces derniers concèdent à arrêter.


Laisser un commentaire