Le Mexique n’est plus une destination à présenter en matière de tourisme mondial. En effet, le pays enregistre une fréquentation importante de touristes venus des quatre coins du globe, chaque année. Il faut noter que le Mexique abrite de nombreuses richesses tant naturelles que culturelles qui continuent à charmer les voyageurs. Les sites à visiter ne manquent pas, mais il est intéressant de savoir que tout le potentiel touristique mexicain n’est pas entièrement dévoilé. Il existe effectivement des endroits encore méconnus du grand public. Ces lieux valent la peine d’être découverts. En 3 voici d’ailleurs 3.

Les plages du Michoacán

Un séjour au Mexique est le plus souvent incomplet sans un passage sur les plus belles plages du pays. Les séances de farniente et de bronzage font intégralement partie des vacances au Mexique. Les plages du Michoacán sont de magnifiques étendues de sables fins qui restent encore cachées pour la plus grande majorité du public. Loin de la vie urbaine des grandes villes mexicaines, Michoacán offre un panorama authentique et libre qui laisse entrevoir la beauté exempte touche humaine du paysage du Mexique. Une excellente expérience à ne surtout pas rater.

La Réserve écologique de Sian Ka’an dans le Yucatan

Localisée dans la région de la Riviera Maya, la réserve écologique de Sian Ka’an ne figure pas dans la plupart des circuits touristiques lors d’un séjour au Mexique. Toutefois, afin de ne pas perdre une miette de vox vacances, il est conseillé d’effectuer l’exploration de ce lieu secret et généralement méconnu. On y observe notamment une faune et une flore impressionnante sur une superficie de plus de 500 000 hectares. L’endroit est inscrit au sein de la réserve de la biosphère de l’UNESCO. C’est l’occasion de découvrir la biodiversité mexicaine dans un cadre original.

La plage de Playa del Amor des Îles Marieta

La particularité de la plage de Playa del Amor des Îles Marieta, située plus précisément près de la municipalité de Puerto Vallarta réside dans le fait qu’elle n’est pas accessible lors de la marée haute. Ce qui renforce sa méconnaissance du grand public. À marée basse donc, les vacanciers pourront profiter de belles journées coupées du reste de la civilisation, en partant à l’exploration des quelques grottes des alentours et en appréciant le soleil sur le sable blanc. Le paysage est digne des plus grands livres d’aventure et charmera plus d’un voyageur.