syndic-professionnel

Qui dit copropriété dit syndic. Cette personne élue par le syndicat de copropriétaires joue un rôle essentiel dans la gestion de la copropriété sur les plans technique, financier et judiciaire. Comment donc choisir le meilleur syndic pour vous ?

Quel est le rôle du syndic ?

Le syndic est un véritable organisateur et médiateur au sein de la copropriété. Il doit remplir différentes missions parfois compliquées, et doit de ce fait avoir les qualités nécessaires. C’est pourquoi d’ailleurs plus de 90% des copropriétés en France sont gérées par des syndics professionnels. Il est recommandé de bien comparer les offres et d’obtenir des devis en ligne pour changer de syndic ou d’élire un pour la première fois.

Revenons à notre question qui est le rôle du syndic. Il doit en effet gérer toutes les activités relatives à la copropriété qu’il représente. Il s’occupe des tâches les plus simples comme la convocation des assemblées, l’établissement et la notification des délibérations et procès-verbaux, jusqu’aux missions les plus complexes comme la gestion de la comptabilité et la représentation de la copropriété devant la justice. Il doit entre autres conclure les contrats de fournitures, d’entretien, d’engagement du personnel du syndicat, de souscription de polices d’assurance, etc.

Comment choisir un syndic professionnel ?

Choisir le bon syndic n’est pas une simple tâche. Le syndicat peut choisir un des copropriétaires pour s’occuper de cette tâche, on parle alors de syndic bénévole. Mais le choix le plus judicieux est de faire appel à un syndic professionnel. Vous pouvez comparer les offres des syndics sur le site www.syndics.info et contacter différents prestataires avant de choisir votre nouveau syndic.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à demander des devis auprès de plusieurs professionnels avant de choisir. Rappelez-vous également qu’un syndic professionnel doit disposer d’une carte professionnelle pour exercer son métier, être souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle et posséder une garantie financière suffisante pour couvrir les fonds des syndics gérés. Il doit également ouvrir un compte bancaire ou postal séparé au nom de la copropriété. Ce sont des conditions de base, mais il faut aussi que le syndic ait l’expérience et l’expertise nécessaires pour assurer une bonne gestion de la copropriété.

S’il est vrai que les très petites copropriétés peuvent être gérées par un syndic bénévole élu parmi les propriétaires, les grandes copropriétés et celles qui prévoient d’importants travaux nécessitent la présence d’un syndic professionnel.