Assurance loyer impayé : vérifier l’éligibilité du locataire 

Assurance loyer impaye eligibilite

Souscrire à une assurance loyer impayé permet au propriétaire d’avoir une garantie contre les risques locatifs, dont le défaut de paiement.  Elle couvre également les dégradations, les frais de contentieux,  et la résiliation du contrat sans préavis. Mais pour en bénéficier, il faudra répondre à divers critères. Découvrez les étapes de la vérification de l’éligibilité de votre locataire.

Les conditions d’éligibilité d’un locataire

Le locataire doit répondre à certaines conditions pour être éligible à une assurance loyer impayée. La principale condition pour bénéficier d’une assurance loyer impayé concerne la solvabilité du locataire. Il s’agit de sa capacité à payer régulièrement la caution pour l’assurance.

Pour être solvable, il faut que les dettes, s’il y en a, ne représentent qu’un tiers du revenu. Le locataire éligible devra alors présenter un revenu régulier  et stable qui lui permettra de s’acquitter de la cotisation d’assurance. La situation professionnelle de ce dernier fera donc aussi l’objet d’une étude. En général, les assureurs rejettent généralement la demande des candidats en période d’essai et les chômeurs.

L’importance du taux d’effort

Le taux d’effort est l’indice qui permettra de juger de la solvabilité du locataire pour une assurance loyer impayé. En effet, il démontre la capacité de ce dernier à payer ses engagements par rapport à ses sources de revenus.

Le calcul taux d’effort s’effectue à partir des revenus et des charges du locataire. La valeur du loyer et des charges sera divisée par la somme mensuelle perçue par le candidat. Le pourcentage obtenu après ce calcul est le taux d’effort.

Plus le chiffre est élevé, plus le loyer est alors cher par rapport à son revenu. On peut donc en conclure que sa solvabilité n’est pas certaine. Le risque de recevoir une réponse négative de la part de l’assurance est alors élevé. Les assurances exigent un taux d’effort entre 33 à 35%. Au-delà, la demande est généralement refusée.

Les étapes de la vérification

Pour vérifier l’éligibilité de votre locataire à une assurance loyer impayé, vous devez connaître son taux d’effort et donc ses sources de revenus. Ils permettront de déterminer s’il répond aux conditions d’éligibilité précédemment citées. Divers documents vous seront utiles pour appuyer votre demande afin de justifier sa solvabilité.

Il vous faut son contrat de travail pour connaître s’il exerce un métier ponctuel ou à durée indéterminée. Ses derniers bulletins de salaire vous seront également utiles. Pour les retraités et les candidats en profession libérale, ce seront les revenus imposables qui vous serviront de base pour calculer le taux d’effort.

Ces mêmes documents peuvent aussi être requis lors de la souscription de l’option complémentaire à l’assurance loyer impayé « le 15 ». Notez que grâce à ce service, vous recevrez votre loyer le 15 du mois quoi qu’il arrive.

Guersan

Laisser un commentaire

Next Post

Quel équipement pour le fournil ?

mer Oct 24 , 2018
Moelle épinière de la boulangerie, les équipements du fournil sont l’assurance de la productivité et du développement d’un établissement. Si l’adage dit que les bons outils font les bons ouvriers, en matière de boulangerie, ce sont les bons équipements qui font les bons artisans. La qualité et l’efficacité des appareils […]