Vous rêvez de faire le mythique GR20 ? C’est décidé, cette année vous vous lancez ! Cette randonnée est souvent annoncé comme étant le trek le plus dur au monde. Qu’en est-il vraiment ? Est ce que le GR20 est réalisable pour un randonneur comme vous ? Comment se préparer pour le GR20 ? Equipement, réservation des refuges, présentation des étapes ou encore transport : ici on vous donne quelques astuces pour préparer votre corps et votre sac et aller affronter ce sentier corse : si vous suivez le rythme classique, il vous faudra 16 jours pour parcourir les 186 km entre Calenzana (au nord) et Conca (au sud).

Dans quel sens faire le GR20 ? Du Conca à Calenzana ou l’inverse ?

La partie Nord du GR20 est très technique, très accidentée, c’est clairement la partie la plus dure. La partie sud du GR20 est plus roulante, les chemins sont plus larges, les dénivelés sont moins marqués. Pour choisir de commencer à Conca ou à Calenzana, il faut simplement peser le pour et le contre : commencer par le plus dur ou justement s’échauffer sur le GR20 sud pour finir par les parties techniques. Dans les deux cas, selon le sens que vous allez choisir, il faudra donc vous faire déposer à Conca (au sud) ou à Calenzana (au nord).

A quelle saison aller sur le GR20 ?

On vous déconseille vraiment d’y aller avant le mois de juin ! Et oui, le GR20 est un sentier qui passe en Haute Montagne. L’hiver les sentiers sont enneigés, ils sont impraticables pour la randonnée. Vous saviez qu’il y avait même des pistes de ski en Corse ? L’étape 2 du GR20 Nord vous amène à la station d’Asco, un lieu bien connu pour faire du ski ! La neige fond au fur et à mesure, mais début juin il peut encore faire frais, mi juin des névés peuvent encore être présents. Donc la saison idéale pour faire le GR20, c’est entre le 15 juin et le 15 septembre. A partir de fin septembre, les nuits tombent vite, et en montagne il fait froid plus tôt. Méfiez vous de la période juillet-août qui peut être très fréquentée. Il vous reste donc un beau créneau de 15 jours en juin et un autre de 15 jours en septembre :)

Comment aller en Corse et rejoindre le départ ?

Deux solutions si vous êtes sur le continent et que vous souhaitez aller en Corse : l’avion ou le bateau ! Vous pourrez trouver un vol entre 100 et 200 euros selon la saison et l’anticipation d’achat du billet. La traversée en bateau avec un véhicule vous coûtera entre 50 et 100 euros. La plus grosse difficulté, c’est pour rejoindre le départ du GR20. Le GR20 étant une ligne droite, vous ne pourrez pas laisser votre voiture ou un véhicule de location à l’arrivée (ou alors vous le faites en aller/retour :)

  • Si vous arrivez en bateau à Calvi, alors il ne vous restera que 10 km pour rejoindre le départ du GR20 nord, à Calenzana.
  • Si vous atterrissez à AJaccio, alors il faudra trouver un taxi pour rejoindre Calenzana ou Conca

En fait, les combinaisons entre le train, le taxi, les bus et le covoiturage : les possibilités sont nombreuses, consultez la liste de tous les transports

Réserver les refuges : où dormir ?

Sur le GR20, vous avez trois solutions pour passer la nuit :

  • dormir dans les refuges : dans ce cas il faut réserver préalablement une nuit sur internet. Si vous faites le GR20 en 8 jours, alors prévoyez simplement de dormir dans un refuge sur deux. Le prix d’une nuit dans les refuges coûte autour de 15 euros la nuit. Ne partez pas sans réserver, en plein été vous n’auriez pas de place à l’improviste
  • dormir dans une tente louée par un gardien : si vous ne souhaitez pas porter votre propre tente, vous avez la possibilité de dormir dans une tente louée par un agent du PNRC. Ce sont des tentes 2 secondes dans lesquelles vous avez simplement besoin de mettre votre duvet. L’avantage c’est que ça coûte moins cher que le refuge
  • planter votre tente chaque soir : dans ce cas, vous payez simplement l’emplacement “tente”, vous paierez alors 6 euros par nuit. Inconvénient : vous portez votre hébergement sur le dos, mais c’est le GR20 authentique !

Dans tous les cas, il est strictement interdit de camper où vous voulez sur le GR20 : camping sauvage interdit partout en Corse !

Comment préparer son sac ?

Le GR20, c’est un retour aux sources, vous avez besoin du minimum vital : de quoi manger, de quoi marcher, de quoi dormir et de quoi vous laver. Votre sac à dos ne doit pas excéder 15 kilos sinon le GR20 deviendra un vrai chemin de croix. Oubliez volontairement votre ordinateur ou votre tablette, on ne capte rien de toute façon sur le GR20 ! Vous allez passer par des endroits magiques, mais aussi traverser des sections très techniques, notamment le cirque de la solitude : il faut donc rester léger pour être agile ! Suivez nos conseils pour ne rien oublier et faire un sac de moins de 10 kg spécialement pour le GR20 !