Après des années de travail c’est bon vous êtes enfin à la retraite, plus besoin de vous lever, de prendre les transports en commun ou de rester coincer dans les embouteillages, vous avez désormais le temps de faire tout ce que vous n’avez jamais eu le temps de faire. Malheureusement après avoir fait le calcul il ne vous reste pas grand chose pour voyager et faire beaucoup d’activités. Alors vous avez décidez de partir au Vietnam pour y finir votre vie loin du chaos parisien et du stress quotidien.

Les démarches pour passer sa retraite en Asie du Sud Est

Tenté par l’aventure de l’expatriation et vivre à l’étranger ? Même si vous êtes retraité, il n’est pas trop tard pour partir au soleil en Asie du Sud Est et principalement au Vietnam pour passer vos vieux jours. Comme indiqué sur l’article de Movetoasia.com, de plus en plus de personnes retraités décident de passer leur retraite au Vietnam. Et les retours d’expérience et avis sont très positifs pour ces retraités qui commencent une nouvelle vie et profitent pleinement de leur retraite au pays du sourire.

Le visa de retraité au Vietnam pour pouvoir y vivre

Contrairement à certains de ses voisins, le Vietnam ne propose pas de visa permanent pour les retraités. Les retraité(e)s marié(e)s à un/une vietnamien(ne) peut demander une extension de visa de tourisme valable 5 ans et renouvelable, s’il décident d’acheter un appartement alors ils obtiennent une carte de résident valable 50 ans. Sinon pour les retraité(e)s non marié(e)s à un/une vietnamien(ne), il faut demander un visa de tourisme à renouveler tous les 3 mois. Pour cela il faut quitter le territoire vietnamien et revenir pour obtenir le visa. Il existe des trajets peu chère en bus en direction des pays voisin, c’est beaucoup plus pratique lorsqu’on vit près d’une frontière. Les informations données sont données à titre indicatif, il est préférable de se tourner vers le service consulaire de l’Ambassade du Vietnam en France pour avoir les meilleurs informations possibles.

Choisir de passer sa retraite et s'expatrier en Asie du Sud Est

Les vaccins : choses à prévoir avant de s’expatrier en Asie

Il n’y a pas de vaccins spécifiques à effectuer pour se rendre au Vietnam cependant il faut tout de même se renseigner auprès de l’Ambassade car certaines régions nécessitent des précautions. Les autorités sanitaires françaises recommandent quand même d’effectuer certains vaccins contre: la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la typhoïde, l’hépatite A et B, les méningites A et C et contre la rage en cas de séjour dans des zones rurales.

Le déménagement

Pour déménager vos gros volumes la voie maritime est à privilégier car vous pouvez acheminer une quantité d’objets importantes et qu’elle est la méthode la plus économique pour ce type de déménagement. Les délais d’acheminement varient de 6 à 8 semaines. Il est préférable de s’adresser à des professionnels disposants de certifications reconnues.

L’assurance maladie

Pour couler des jours heureux au Vietnam il est nécessaire de souscrire à une assurance maladie pour bénéficier des remboursements d’éventuels frais médicaux. Seuls les 3 premiers mois de votre expatriation seront couverts par l’assurance maladie française alors vous devrez souscrire à une assurance privée auprès de compagnie d’assurances ou adhérer à la Caisse des Français à l’étranger. Encore une fois il faut se renseigner auprès des affaires sociales du consulat pour avoir les informations les plus adaptée et les plus complètes.

Immatriculation

Même si ce n’est pas une démarche obligatoire, il est conseillé de vous connaître auprès du consulat afin d’être enregistrés dans le registre des Français résidant hors de France. Cette démarche vous permettra de bénéficier d’avantages:

  • bénéficier de la protection du consulat
  • bénéficier de tarifs préférentiels
  • bénéficier de l’établissement des documents administratifs
  • ….et plus encore

Les impôts

La France et le Vietnam sont reliés par une convention: pour payer ses impôts au Vietnam il faut y résider au moins 183 jours par an pour obtenir le statut de résident fiscal et le barème de l’impôt sur le revenus est le même que pour les contribuables. Cet article de l’internaute.fr sur les impôts au Vietnam pour les retraités couvre le sujet plus en détail pour éviter les pièges et bien préparer votre expatriation en Asie du Sud Est.

Les avantages : pourquoi choisir de partir vivre en Asie pour sa retraite ?

  • Beauté des paysages : on y retrouve des pagodes, des rizières, la baie d’Halong, des paysages ruraux et urbains avec des vestiges de l’ère coloniale.
  • Nouvelle culture : découverte d’une culture totalement différente de la culture occidentale, de nouvelles traditions et d’un nouveau mode de vie plus simple.
  • La convivialité des Vietnamiens : même si au premier abord les vietnamiens sont réticents, c’est un peuple souriant, joyeux et toujours prêt à aider son prochain sans demander quoi que ce soit en échange (attention ils ne sont pas tous comme ça).
  • Le coût de la vie : contrairement à la France un retraité peut très bien vivre au Vietnam, le coût de la vie y est très bas comparée à l’Hexagone, un couple de retraité à affirmer vivre avec 900 euros par mois (logement, nourriture, loisirs, femme de ménage inclus).

Vivre en Asie au Vietnam pour les retraités : avantages et inconvénients

Les inconvénients : pourquoi certains français ne peuvent pas vivre au Vietnam

  • Choc culturel : la culture vietnamienne est complètement différente de la culture française et certains ne pourraient pas s’y accommoder.
  • Le vietnamien : on dit que si on parle anglais on peut aller dans n’importe quel pays cependant pas au Vietnam la majorité de la population parle uniquement vietnamien donc si vous n’avez pas ne serait ce que des bases la communication risque d’être compliquée, de plus la langue vietnamienne est difficile à apprendre.
  • L’insécurité routière : la circulation vietnamienne est très dense et les vietnamiens ne roulent pas prudemment, les piétons risquent leur vie à chaque traversée.
  • La surtarification des produits pour les étrangers : lorsque vous êtes un étranger, que vous avez l’air perdu et que vous ne parlez pas la langue les commerçants se font un malin plaisir à vous arnaquer en vous demandant un prix beaucoup plus élevé que celui qu’il présenterait aux Vietnamiens.

Nha Trang une station balnéaire particulièrement appréciée des retraités

La ville de Nha Trang est connue pour ses longues plages et pour son climat plutôt agréable comparé aux autres villes du pays c’est pourquoi les retraités s’y retrouvent en nombre. Sa baie fait partie du Club des plus belles baies. La ville dispose de tout ce dont ils ont besoin, la plage, des restaurants et une communauté de retraités (pour ne pas se retrouver seuls dans son coin).

Maison de retraite au Vietnam

Traditionnellement les enfants sont s’occupent de leurs parents une fois devenu âgés cependant c’est une pratique devenu difficile pour certains. Les enfants travaillent et n’ont pas le temps de s’occuper de leurs parents, ils restent donc seuls, ce qui est dangereux surtout si la personne âgée est malade. Alors pour remédier à ce problème, les personnes âgées vont dans des maisons de retraite, malheureusement toutes les personnes âgées n’ont pas les moyens: cela coûte entre 6 et 8 millions de dong soit 227,54 à 303,39 € une somme plus que avantageuse pour les occidentaux.