Montage d’une cloison intérieure : que signifie croiser des plaques ?

Lorsqu’on souhaite réaliser une nouvelle cloison intérieure dans sa maison ou son appartement pour redistribuer des pièces quelques techniques s’imposent pour monter son mur comme un pro.

Dans le cas d’une cloison pleine, c’est-à-dire une cloison comportant 1 plaque de BA13 de chaque côté d’une structure en rails et avec de l’isolant, il est impératif de réaliser la pose de plaque de façon décalée.

Montage de la structure métallique

Pour réaliser une cloison solide et durable en placo dans une habitation, repose sur sa structure métallique. La méthode standard réside dans le montage du cadre avec du rail et placer en même temps les rails intermédiaires qui serviront les plaques à fixer. Dans les faits, c’est techniquement la bonne méthode, mais c’est sans compter sur les plaques BA13, selon les marques, qui possèdent des dimensions légèrement différentes et peuvent vous contraindre à déplacer les rails intermédiaires. C’est pourquoi commencer toujours par réaliser le cadre principal sans fixer les rails intermédiaires. Fixez une première plaque pour vous obtenir le bon placement des plaques suivantes pour conserver assez de support sur le rail pour pouvoir y insérer les vis. Il ne vous restera plus qu’à positionner vos plaques de façon décalé pour pouvoir rigidifier votre cloison et isoler phoniquement vos deux pièces.

Principe du positionnement des plaques

Une fois la structure métallique en place pour accueillir l’isolant et les plaques de plâtre, vous devez impérativement poser sur la première face, une plaque de 120cm et pour l’autre côté la plaque sera, quant à elle d’une dimension réduite. (60 cm par exemple). Aujourd’hui les plaques de BA13 s’achètent de différentes tailles en fonction des marques. On retrouve en standard les dimensions de 120 et 60 cm de large mais vous pouvez également trouver des dimensions de 100 cm et 90 cm. Cette largeur est légèrement différente selon les marques alors petit conseil, lorsque vous réaliser un chantier pour monter de nouvelles cloisons, utilisez les mêmes modèles de plaques pour éviter des écarts de taille lors du montage. Pour résumé, il faut toujours alterner le positionnement des plaques d’une face à l’autre pour éviter 2 erreurs les plus fréquentes.

La résistance du mur

C’est plus solide quand il y a une paroi pleine derrière en face d’un joint que s’il y a 2 joints face à face. Dans le cas d’un appui trop prononcé sur le mur au niveau du joint, si de part et d’autre du murs, le positionnement des plaques sont identiques alors vous pourrez voir apparaitre des microfissures. C’est pourquoi décaler les plaques permet une meilleure solidité et conserver le côté rectiligne du positionnement.

L’aspect phonique optimisé

Côté phonique, si les joints sont en face l’un de l’autre joint alors le son travers plus facilement, tandis que si vous décalez les plaques, le son sera stoppé. Disons que le son sera atténué par rapport au vide d’air qu’il y a entre le pont créé entre les 2 joints positionnés au même endroit.

De surcroit, dans le cadre d’un montage avec des rails doublés (2 montants dos à dos) vous aurez encore plus l’effet vide d’air entre les 2 montants. Donc la règle est simple “toujours tout croiser”.

Si dans le cadre d’une rénovation d’appartement ou maison et que la réalisation de nouvelles cloisons vous effraye, sachez que vous pouvez toujours faire appel à une entreprise de rénovation ou une société spécialisée dans le plafonnage pour réaliser ces travaux qui permettront de vous créer une nouvelle pièce à vivre en quelques jours.

Alaind

Laisser un commentaire

Next Post

Les caractéristiques d’une poussette canne

lun Oct 14 , 2019
Pour de jeunes parents, l’achat d’une poussette canne se présente comme une solution efficace pour se promener avec le bébé en toute tranquillité. C’est un dispositif très pratique, léger et facile à manier, utilisable en milieu urbain et à la campagne. Ce type de poussette permet au bébé de rester […]