Retraite anticipée : tout savoir sur l’assurance vie et le PEA

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à se préparer et se pencher sur vos objectifs de retraite. Pour une retraite anticipée, vous devez disposer de moyens pour subvenir à vos besoins. Mais également pour le restant de vos jours, voire au-delà pour vos bénéficiaires ou ayants droit. Vous pouvez choisir de souscrire pour une assurance vie ou un PEA (plan d’épargne en actions). Voici tout ce dont vous devez savoir sur l’assurance vie et le PEA en vue d’une retraite anticipée.

L’assurance vie

Une fiscalité assurance vie s’applique à un contrat d’assurance vie dès lors que vous effectuez un retrait. Mais si votre objectif premier est d’assurer un mode de vie stable pour votre famille ou votre bénéficiaire, à votre décès, celle-ci vous est nécessaire. Une assurance vie peut vous fournir également d’autres avantages, notamment à :

  • Payer les frais funéraires, les factures médicales impayées, les dettes et autres dus restants après votre décès. Vos proches n’auront plus ainsi à assumer ces charges financières.
  • Laisser un héritage à vos ayants droit afin qu’ils puissent maintenir un mode de vie auquel ils sont habitués et, si besoin, rembourser une hypothèque.
  • Constituer un patrimoine en choisissant de faire un placement dans l’immobilier.
  • Profiter de divers allègements fiscaux pour le bénéficiaire, lors de la prestation de décès, ou le libre d’impôt au niveau fiscalité assurance vie.
  • Pour payer les impôts successoraux, afin que vos proches n’aient pas à utiliser l’héritage pour les couvrir.

La meilleure façon avant de souscrire à une assurance vie est d’en comparer plusieurs. Vous avez les deux types de police : l’assurance vie temporaire, limitée dans le temps ; et l’assurance vie permanente, qui est donc à vie. Envisagez de tirer parti de ces deux types en votre faveur. Il se pourrait que leur combinaison soit la meilleure option pour vous, financièrement parlant. Prenez en compte que vos besoins d’assurance vie varieront à mesure que vous prenez de l’âge.

Vous pouvez également choisir d’utiliser une assurance vie convertible. Vous pouvez ainsi commencer par une assurance vie temporaire et, au lieu de la perdre au terme du contrat, la convertir en assurance permanente.

Le PEA, ou plan d’épargne en actions

Le PEA est une enveloppe fiscale qui vous sert à acheter des actions. Vous bénéficier des avantages fiscaux, car vous profitez d’une exonération d’impôts sur les plus-values et les dividendes, de même que la fiscalité assurance vie. Il est important de savoir que seules les sociétés qui siègent en Europe, Islande ou Norvège peuvent émettre les actions dans un PEA.

Vous pouvez bénéficier d’un PEA tant que vous êtes domicilié fiscalement en France. Toutefois, les personnes qui sont en votre charge ne pourront pas en détenir. Vous pouvez ouvrir un PEA :

  • Soit en vous adressant à votre banque. Elle constituera un PEA en ouvrant un compte titre et un compte espèces. Vos versements seront en premier lieu transférés dans le compte espèces et les titres achetés seront inscrits sur le compte titre ;
  • Soit en vous adressant à un assureur qui établira le PEA sous forme de contrat de capitalisation.

Vous avez la possibilité d’effectuer des versements durant toute votre vie, mais le montant total ne doit pas excéder 132 000 €. Quoi qu’il en soit, gardez toujours un œil sur vos placements afin que vous puissiez analyser périodiquement vos gains et apporter des réajustements, si besoin.

 

Laisser un commentaire