Direction l’Amérique pour découvrir le Far West

Quand on pense Far West, on pense au cow-boy. Ce une personne qui galope héroïquement sur le dos d’un cheval et qui pratique aussi le rodéo sur le dos d’un taureau. Les enfants rêvent tous de sauver les gens des griffes des méchants avec un pistolet comme le ferait un cow-boy. Par contre, il faut reconnaitre que la réalité que vit un cow-boy en Amérique est loin de ressembler à cela.

Le cow-boy en général

Normalement, ce personnage est connu comme étant un homme avec des épaules larges et qui porte des chemises de couleur. À cela s’ajoutent des bottes et un grand chapeau. Le cow-boy est un individu libre qui aurait eu tendance à boire beaucoup vu qu’il passe la majeure partie de ses journées à travailler hardiment. On parle d’un individu qui peut être grand ou petit, mais aussi beau ou sédentaire.

À savoir qu’un cow-boy peut aussi parler peu ou beaucoup. Mis à part le lancer de lasso, il aime aussi le rodéo sur le dos d’un taureau. En ce moment, on peut voir de nombreuses associations de professionnels de rodéo. Les cavaliers qui intègrent ces groupes vivent parfaitement de ce sport. Ils font le nécessaire pour ne pas tomber facilement sur le dos du taureau.

Le cow-boy dans l’histoire

L’appellation cow-boy est utilisée pour la première fois durant la guerre révolutionnaire. Contrairement au héros virevoltant dont on peut penser, le mot désignait tout individu qui parquait les vaches.

Au fil des années, le terme cow-boys est utilisé pour désigner les cavaliers venant du Texas pour cambrioler les Mexicains. Encore une image qui est très loin du héros que l’on voit dans les films westerns. Le nom de cow-boy est finalement attribué aux gens qui travaillaient avec les vaches après la guerre civile qui secoua l’Amérique.

Le Texas pour assister à un rodéo

Il ne fait pas louper le Texas et ses innombrables compétitions de rodéo. S’inscrire en ligne auparavant pour ne pas avoir la désillusion de n’avoir pas de place le Jour J. Ainsi il sera possible de voir dans l’arène le siège ou l’on va pouvoir découvrir cette compétition.

Si jamais avant de partir au Texas vous voulez avoir un début de sensation de ce port si populaire auprès des cow-boys? Il suffit de monter d’essayer un toro mécanique. Ainsi par la suite le spectacle du vrai rodéo n’en sera que mieux apprécié. Il est possible de louer ce matériel lors de fête à domicile comme l’essayer dans une structure festive comme parc d’attraction. Il existe aussi des restaurants ayant comme thème le far west qui possède ce style d’animation.

Une arrivée dans le 20e siècle

Les cow-boys ont tenté d’étendre leurs troupeaux sur la partie ouest du pays à partir du 20e siècle. Le cow-boy pouvait même s’installer dans un ranch pour prendre soin de ses bêtes ainsi que de ses chevaux. Il avait aussi l’occasion de s’inscrire à des compétitions de lancer de lasso pour montrer aux gens ses talents. Il faut admettre que les gens adoraient montrer leur savoir-faire pendant ces périodes y compris pour les courses de chevaux ainsi que les découpent de bois.

Le siècle dernier a vu l’apparition des cow-boys qui commençait à s’intéresser de plus en plus aux tournois de rodéo. Ce sport a aussi commencé à prendre sa place parmi les grands évènements. C’était aussi un moyen pour eux de gagner plus d’argent que ce qu’ils obtenaient pendant un mois dans leur ranch.

Le rodéo sur le territoire français

De nos jours en France, un particulier peut louer un taureau mécanique auprès d’une société spécialisée pour faire du rodéo. Avec l’évolution de l’électronique, les machines ont fini par prendre la place des vrais taureaux.

Aux États-Unis, le rodéo est connu comme étant un sport violent et les risques de blessures graves sont nombreux. Un coup de cornes de l’animal peut vraiment causer de sérieuses blessures tout comme le piétinement de la bête. Des écoles de rodéo ont ouvert leur porte dans le but de former de vrais athlètes professionnels.

En France, un matelas gonflable est installé sur le sol dur de l’arène au cas où un particulier voudrait essayer le rodéo.

 

Laisser un commentaire