joint de culasse usagé

Quels sont les symptômes d’un joint de culasse usagé ?


Le joint de culasse, comme son nom l’indique, est la pièce qui relie le bloc-cylindres et la culasse. Il réglemente l’imperméabilité entre ces deux pièces. Toutefois, comme toutes les pièces d’un moteur, il a besoin d’un entretien régulier ou d’un remplacement s’il est trop usé. Quelles sont les conséquences d’un joint de culasse défectueux ? À combien s’élèvent son remplacement et sa réparation ? Tour d’horizon.

À quoi sert un joint de culasse ?

Le joint de culasse est un dispositif mécanique dont le nombre de trous (4) correspond à celui du cylindre du moteur. Il est fabriqué en métal ou en amiante, des matières pouvant résister aux explosions de la chambre de combustion. Concrètement, le joint de culasse empêche l’eau du moteur de s’y infiltrer et de se mélanger à l’huile moteur. Si ce dernier se mélange avec le liquide de refroidissement, le moteur perd sa puissance pour, au final, tomber en panne : une situation sérieuse qui peut nécessiter de grandes réparations mécaniques.


Comment reconnaître un problème de joint de culasse ?

Un joint de culasse défectueux n’est pas difficile à identifier. Plusieurs symptômes indiquent ce problème :

  • Le plus évident est l’allumage des voyants sur le tableau de bord, notamment, les voyants du liquide de refroidissement, les voyants moteur ou encore le voyant service ;
  • De la fumée blanche venant du pot d’échappement de la voiture peut également provenir d’un dysfonctionnement du joint de culasse. Si tel est le cas, une intervention rapide est nécessaire ;
  • L’usure du joint entraîne une consommation importante de carburant. Ainsi, si la voiture consomme plus que ce qu’elle ne le devrait, la jonction entre le bloc-moteur et la culasse doit être vérifiée ;
  • La formation d’une sorte de mayonnaise sur le récipient de l’huile moteur est également un signe alarmant ;
  • L’huile moteur se consomme à vitesse folle quand le joint n’est pas dans son état normal. De plus, sa couleur change, elle s’éclaircit, en raison du mélange avec le liquide de refroidissement.

En outre, il est également possible que le chauffage s’arrête. Le moteur peut surchauffer, ce qui conduit à une panne. Si un de ces symptômes se manifeste, il est impératif de procéder au remplacement du joint de culasse. S’il perd en étanchéité, son utilité laisse à désirer.

Un premier diagnostic peut être effectué par le conducteur en effectuant un court trajet pour vérifier si les voyants s’allument, si le moteur surchauffe ou si une fumée d’échappement blanche sort. L’état de l’huile moteur doit également être contrôlé pour s’assurer que le problème provient réellement de la défaillance du joint de culasse.

À combien s’élève le remplacement d’un joint de culasse ?

Comme le joint de culasse est la pièce la plus petite du moteur, elle ne coûte pas vraiment cher. Il est possible d’en trouver auprès de la plupart des vendeurs de pièces automobiles. Néanmoins, vu sa taille, son installation dans le moteur n’est pas facile et nécessite un travail minutieux de la part du mécanicien. Le coût d’intervention peut varier de 900 à 3 200 euros, selon le garagiste et le modèle de la voiture. Pour installer correctement le joint de culasse, le garagiste doit démonter tout le moteur. Une fois installé, il doit vérifier que la pièce est bel et bien étanche. Quant au prix de la pièce, elle est beaucoup moins chère que l’installation, soit entre 27 et 110 euros.

La taille du joint de culasse n’est pas une raison pour le négliger. Toutes les pièces de la voiture, aussi infimes qu’elles soient, nécessitent un entretien. Il est possible de se référer aux articles sur le web pour en prendre soin. Pour assurer le remplacement du joint de culasse ou pour effectuer une réparation mécanique, rendez-vous sur le site Mecagoo. Vous pourrez comparer les prix et y trouverez une liste de garages fiables et compétents tout autour de chez vous. Il suffit en outre de remplir quelques informations pour obtenir un devis personnalisé !