Que faut-il comprendre par Société par action simplifiée ?

entreprise1
Cliquez pour évaluer cet article!
[Total: 0 Moyenne: 0]

Une Société par action simplifiée (SAS) est l’un des formes juridiques à choisir lors de la création d’entreprise. Elle est très prisée, particulièrement en France en raison de sa grande flexibilité. Mais pour tout projet, avant de choisir cette forme juridique à votre entreprise, il est souhaitable d’en savoir un peu plus. C’est justement ce que nous vous proposons dans cet article.

Une SAS : qu’est-ce que c’est ?

La SAS, comme annoncé, est une forme juridique sous laquelle peut se présenter une entreprise. Elle doit être au moins constituée de deux associés, mais n’a pas de plafond en termes de nombre maximum. Les associés d’une SAS ont une responsabilité réduite. Celle-ci correspond à leurs apports au capital de l’entreprise.

  • Les apports en question peuvent être en :
  • Numéraire ;
  • Nature ;

Les actionnaires (personnes physiques ou morales) décident du fonctionnement de leur société à travers les statuts. Pour terminer, une société par actions simplifiée doit être dirigée par un président qui la représente. Pour plus de détails, rendez-vous sur jurisite.be

Une SASU : qu’est-ce que c’est ?

Une SASU ou société par actions simplifiée unipersonnelle se présente comme une SAS ne comportant qu’un actionnaire unique. Ainsi, étant seul membre de l’entreprise, l’actionnaire établit lui-même le fonctionnement et l’organisation de sa société. Il définit le capital social, de même que les apports. La SASU est donc une forme juridique qui permet à l’actionnaire de limiter les risques à sa seule personne.

Quel est le fonctionnement d’une société par actions simplifiée ?

Le mode de fonctionnement d’une société par actions est assez simple. En effet, les associés apportent le capital de départ qui est par la suite reparti en actions ou parts sociales. Ces derniers sont donc des titres que les associés reçoivent qui font d’eux des actionnaires.

Un actionnaire a une responsabilité qui est réduite à son apport de départ. C’est donc compte tenu de celui-ci que le versement de dividendes est réalisé. Il en est de même des prises de décision.

La SAS est dirigée par qui ?

En général, les SAS ont à leur tête un gérant. Ce dernier joue donc le rôle de chef de société et représente les autres associés. Il peut être un associé ou encore une tierce personne qui est choisie pour remplir ce rôle.

En ce qui concerne les pouvoirs qui lui sont attribués, de même que sa rémunération et la durée de son exercice, ils sont définis dans les statuts de l’entreprise.

Dimitri Mallié

Learn More →